Le chien Pickles et la coupe du monde volée

chien - Pickles

Le chien Pickles et la coupe du monde volée. Image provenant de bbc.com

Le dimanche 20 mars 1966, la coupe du monde de football, qui se passait en Angleterre, est volée. L’objet se trouvait dans une exposition de timbre à Westminster dont certaines pièces avaient plus de valeur que la coupe en question. Le jour même, un coup de téléphone est reçu par le président de la Football Association. Comme annoncé, il reçoit un morceau de la coupe et une demande de rançon de 15.000 £. Somme qui représente actuellement plus 210.000 £ soit plus de 230.000 €. Le voleur se présenta le 25 mars 1966 pour prendre la rançon, mais il se fit arrêter sans l’objet recherché.

Une vie chamboulée

Pickles est un chien de race colley naît entre 1962 et 1963. Son lieu de naissance n’est pas connu et vit une vie de chien de compagnie normale avec le couple Corbett. Il doit vivre en appartement à Norwood, un quartier dans le sud de Londres. Ainsi, les promenades en extérieur sont régulières dans la rue pour faire ses besoins sur les arbres et les roues des voitures.

Mais le dimanche 27 mars 1966, alors qu’il est âgé de quatre ans, le quotidien de Pickles change du tout au tout. Alors que son maître, encore en chausson et robe de chambre, le sort en même temps qu’un coup de fil qu’il doit passer. Le jeune chien se dirige alors vers la voiture de son voisin, avant même que son maitré est eu le temps de lui mettre sa laisse. Il commence à renifler au pied d’un buisson de laurier. Corbett se baisse pour voir ce qu’il a trouvé, c’est un paquet en papier kraft fermé par de la ficelle. Au début, Pickles le voit poser et reprendre le paquet entre ses mains. L’homme a peur que ce soit une bombe, pour cause, l’IRA est active. Il finit par l’ouvrir et le jeune chien ne peut comprendre l’excitation qui enflamme son maître, ils viennent de retrouver la coupe du monde.

Les récompenses de Pickles

chien - Pickles - lieux de découverte

Pickles, et son maître, sur les lieux de la découverte. Image provenant de bbc.com

Après être parti précipitamment pour le commissariat, son maître revient. Même s’il a fallu attendre longtemps pour voir son retour. En effet, son maître avait été inculpé du vol de la coupe du monde. Finalement, le 28 mars 1966, Pickles reçoit en remerciement de son maître, une assiette de caviar. Mais le jeune chien ne s’y intéresse pas et préfère retourner jouer.

Pickles reçoit de nombreuses récompenses et se rend à plusieurs évènements. Le jeune chien se voit décorer d’une médaille de la part de la Ligue Nationale de Défense Canine durant une cérémonie dans un hôtel chic de Kensington. Pickles a aussi le droit à un plateau en argent, un peu d’argent et surtout un os en caoutchouc brun à mâcher. À cela s’ajoute un an de croquette gratuite. Ils se rendent aussi sur différents plateaux de télévision, séances de photo et galas.

Le 5 avril 1966, ils se rendent au palais de Birmingham pour recevoir un collier et une statuette de la part du skipper Phil Woosman. Le lendemain, le 6 avril, Pickles et son maître se rendent à Coventry pour l’ouverture d’un zoo à l’invitation d’un footballeur britannique. Au moment du déjeuner, il a le droit à un rosbif, avec une eau en bouteille conservée au frais dans un seau à champagne.

Le chien Pickles et la reconnaissance d’une nation

chien - Pickles - récompense - Corbett

Les Corbett, avec le chien Pickles, qui reçoivent leur récompense. Image provenant de thegardian.com

Le 30 juillet 1966, à 15 heures, c’est le match de la finale entre l’Angleterre et l’Allemagne de l’Ouest. Ils se trouvent dans leur appartement, devant la télévision. Son maître doit réagir à chaque but que marque son équipe, même si Pickles ne comprend pas son excitation. Il ne peut ainsi faire sa sieste tranquillement sur les genoux de son maître. À la fin du match, ils se rendent au dîner de célébration dans un hôtel de Londres. Durant l’évènement, ils rejoignent les officiels sur l’un des balcons où le public les applaudit. Tandis que le premier ministre britannique Harold Wilson lui caresse le crâne. Mais satisfaire ses besoins naturels ne peuvent pas attendre, ainsi, il lève la patte près d’un ascenseur de l’hôtel chic. Même si son maître est gêné, nul ne viendrait engueuler le vrai héros de la soirée.

Après cela, Pickles joue son propre rôle dans un film comique d’espionnage The Spy With the Cold Nose. Les tournées sur les plateaux de télévisions continuent. Grâce à la récompense de 5.000 £ (soit environ 76.000 €) que son maître a obtenu pour avoir retrouvé la coupe du monde, ils emménagent dans une maison dans le comté de Surry, à Lingfield. Maintenant, Pickles peut profiter d’un terrain à l’arrière, mais jamais sans un collier d’étranglement. Il y a une chose que le jeune chien déteste plus que tout, ce sont les chats. Pickles ne peut pas s’empêcher de leur courir après.

Mais en 1967, cette mauvaise habitude lui est fatale. Il se met à courir après un chat, le fils de son maître ne peut pas le retenir. Sa course s’est stoppée nette quand sa laisse se retrouve coincé dans un arbre, en se brisant le cou. Il est enterré dans le jardin, une plaque annonçant ” Pickles, Finder of the World Cup 1966 “.

Ce que l’histoire retient du chien Pickles

Il a retrouvé la coupe du monde de football de 1966, évitant la honte à toute la nation britannique.

Vous avez apprécié cette histoire, likez, commentez, partagez pour faire connaître Pickles. Retrouvez bien d’autres biographies de chien sur Histoire de Compagnie, tel que Seaman, explorateur de la Louisiane et la chienne Judy, la seule prisonnière canine officielle pendant la Seconde Guerre Mondiale.

Découvrez aussi les histoires du célèbre gorille albinos, Snowflake, ou encore de l’hippopotame Clara, célèbre pour son tour d’Europe.

Sources

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!
luctus id lectus nec mattis sit
%d blogueurs aiment cette page :